ATELIERS WORKSHOPS

Articuler ce qui se meut entre le visible et l’invisible

Décider de ne pas bouger le corps ou l’une de ses parties est un acte fort, qui suspend le visible et provoque par la résistance physique engagée une autre activité dynamique, comme une réponse du corps et de la pensée. C’est dans ce dialogue entre production et réception, entre le visible et l’invisible, que je souhaite vous inviter à expérimenter.

J’envisage le spectacle comme un espace de lecture de notre propre perception, du temps, de l’espace, du corps et des langages humains.

Mes outils pour cela sont :

la Parole Immobile, (forme de ventriloquie qui est née de la recherche chorégraphique du Récital en 2014)

la posture (situation formelle, expressive, psychologique, survivance de  l’histoire et des représentations du corps humain)

le mouvement (mouvement visible et mouvement invisible)

la durée

le corps hétérogène ( corps questionné dans les polarité de visible invisible, de passif actif, et dans la hiérarchisation de ses parties)

Mon corps est une forme dans l’espace, qu’il soit passif ou animé de volonté

 mettre sa conscience là ou l’on ne produit rien

Localiser et délocaliser

laisser se déplacer le mouvement du visible, à l’invisible de vos sensations ou de votre imaginaire

Habiter ce que je produis sans volonté

Alimenter la volonté et l’oubli en même temps

Résister au changement tout en laissant changer une part de soi

Visiter toute posture, sans discrimination

 

Inscription auprès de l’Atelier de Paris – Site internet

 

  • Nov 26-Dec 2, 2018 / 26 nov. au 2 dec. 2018 – WORKSHOP ET PERFORMANCE – Centro di produzione sui linguaggi del corpo e della danza – Florence (IT) – Inscription et information : http://www.virgiliosieni.it/accademia-generale/

Titolo del percorsoArticolare ciò che si muove tra il visibile e l’invisibile

“Decidere di non spostare il corpo o una delle sue parti è un atto forte, che sospende il visibile e provoca, per la resistenza fisica utilizzata, un’altra attività dinamica, come una risposta del corpo e del pensiero. E in questo dialogo tra produzione e ricezione, tra il visibile e l’invisibile, che desidero invitarvi a sperimentare. Considero lo spettacolo come uno spazio di lettura delle nostre percezioni, del tempo, dello spazio, del corpo e dei linguaggi umani. Gli strumenti che utilizzo sono: la postura, il movimento, la durata, il corpo eterogeneo, la voce (la parole immobile)” (Yasmine Hugonnet)

Destinatari: Danzatori, performer professionisti e studenti. È gradito l’utilizzo della voce e del canto.

Fase di creazionedal 26 novembre al 1 dicembre

Orario11.00 > 17.00

Presentazione pubblica2 dicembre 2018 ore 17.00

Scadenza: 15 novembre 2018

 

  • March. 18-22, 2019 / 18-22 mars 2019 – Workshop / Stage « Sommeil, soulévements, résistances, mesures et autres désirs ou désordres» avec Jean-Louis Heckel – NEF – Manufacture d’Utopies – Pantin (FR)

Inscription : http://la-nef.org/infos-pratiques

Stage dirigé par Yasmine Hugonnet, avec la participation de Jean-Louis Heckel

Yasmine Hugonnet et Jean-Louis Heckel se retrouvent pour proposer ensemble un stage laboratoire adressé aux danseuses.eurs et aux marionnettistes qui souhaitent travailler la manipulation et mettre leur propre corps en question.
Le travail de la chorégraphe conjugue le laisser faire et l’engagement. Elle utilise de nombreux procédés qu’on pourrait nommer de « manipulation » pour déhiérarchiser les parties du corps, pour revisiter le schéma corporel et l’anatomie, et notre conscience de ce qui est actif ou passif. Comment ce travail corporel peut-il irriguer la pratique du marionnettiste ?
Voguer à l’intérieur du corps et du langage corporel, sans destination projetée, en retrouvant, à l’aune du texte de H.Von Kleist, le centre de gravité et l’épure de chaque geste.
Se laisser animer par l’objet ou la matière pour régénérer l’impulsion et retrouver le geste juste, simple et essentiel de toutes manipulations.

Objectifs pédagogiques : Aisance et précision de l’usage de la marionnette mais également du corps du marionnettiste : isolation parties en mouvement ou immobiles, déhiérarchiser les parties du corps, revisiter le schéma corporel et l’anatomie, conscience de ce qui est actif ou passif.

Visiter une posture
L’altérer par son propre contenu
Visiter la chair, la forme, l’imaginaire, la sensation de la posture
Dé-hiérarchiser le corps, affiner follement le schéma corporel, et s’amuser à provoquer des transferts perceptifs (activer sa hanche comme j’active ma main ou ma langue, avec les mêmes données)

Être très engagé et lâcher prise en même temps
Alimenter la volonté et l’oubli en même temps
Résister au changement tout en laissant changer une part de soi

Pratiquer le passage du temps :
De l’érosion au découpage mesuré
L’immobilité n’existe pas, il faut la créer, l’illusionner !

Mon corps est une forme dans l’espace, qu’il soit passif ou animé de volonté,
Localiser et délocaliser
Habiter ce que je produis sans volonté
Voguer à l’intérieur du corps et du langage corporel, sans destination projetée, en visitant les contenus à l’œuvre

Yasmine Hugonnet Décembre 2017.