BIOGRAPHIE / BIOGRAPHY

BIOGRAPHIE (en français)

Yasmine HUGONNET – danseuse et chorégraphe.

Yasmine Hugonnet est danseuse et chorégraphe. En tant qu’artiste, elle s’intéresse au rapport entre forme, image et sensation, à la germination de l’imaginaire, à la (dé)-construction du langage chorégraphique, au processus d’incarnation et d’appropriation. Née à Montreux (Suisse) en 1979, elle vit et travaille aujourd’hui entre Lausanne et Paris. Elle grandit au Mali de 3 à 6 ans et dès son retour elle étudie la danse classique puis part à Paris à 13 ans pour intégrer le Conservatoire National Supérieur en Danse Contemporaine. En parallèle, elle s’intéresse à la danse contact, l’improvisation, le Buto et la recherche chorégraphique. Elle danse pour les chorégraphes Jean-Marc Heim (CH) en 2004-2005, Jo Strömgren (NO) en 2003- 2004 et Luc Petton (FR) en 2001. Elle intervient comme assistante du chorégraphe pour Superflux (2011) de Jean-Marc Heim et Espèces (2012) de Rosalind Crisp. Elle entreprend une recherche autour de la notion de « Présences » au sein du programme de Master en chorégraphie « Dance Unlimited » aux Pays-Bas (2003-2004). Sa réflexion sur le geste est fortement nourrie par des rencontres notamment avec Odile Rouquet, Peter Goss et Lisa Nelson. Elle crée ses propres projets chorégraphiques dès l’an 2000, d’abord au sein du collectif Synalèphe. Elle travaille à Taiwan avec des artistes non-voyants puis développe son travail personnel dès 2006. Lauréate des Pépinières Européennes pour Jeunes Artistes, elle est artiste en résidence en Slovénie en 2006 où elle crée « RE-PLAY », un trio qui sera joué dans plusieurs festivals internationaux, (Impulstanz 8tensions Vienne, Temps d’Image Tanzhaus NRW Düsseldorf…), « Latitude de pose » un premier solo, présenté notamment au Festival Artdanthé à Paris, puis « OF OTHER », « A, A ! A ? AA._ » des pièces de groupe, sont co-produites par Maska (SI) et la Tanzhaus NRW à Düsseldorf (DE).

De 2009 à 2013 elle s’engage dans un long temps de recherche solitaire en studio. En 2009 elle fonde sa compagnie Arts Mouvementés à Lausanne et produit ensuite trois solos : en 2013 Le Rituel des Fausses Fleurs, en 2014 Le Récital des Postures. En 2015 La Traversée des Langues présentée aux Printemps de Sévelin dans le contexte du Programme Commun des Théâtre de Vidy et de l’Arsenic à Lausanne.

Yasmine Hugonnet approfondit son travail sur le mouvement de l’attention, l’idée de la posture comme réservoir et, à travers ses processus chorégraphiques, développe une pratique de la ventriloquie. En 2015, sur une invitation de Virgilio Sieni au Collège de danse de la Biennale de Venise, elle propose le projet Le Récital des Postures Extensions, qui invite entre 7 et 20 performeurs à s’approprier la partition des 20 premières minutes du Récital des Postures. Cette performance proposée pour des espaces non-théâtraux et multi-frontaux dispose les corps à la suite, ils tracent un chemin, une colonne humaine. Chacun opère la partition selon sa propre temporalité. A partir de 2015, Yasmine Hugonnet est artiste associée pour deux ans au Théâtre Sévelin 36 à Lausanne avec le soutien de Pro Helvetia dans le cadre du projet YAA. En 2016, elle crée La Ronde / Quatuor, pièce pour 4 danseurs, au Festival des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis et à la Biennale de Danse de Venise. En mars 2017, elle a créé Se Sentir Vivant, un nouveau solo dans le cadre du Festival Programme Commun à l’Arsenic, Lausanne.

BIOGRAPHY (in english)

Yasmine Hugonnet is a choreographer, dancer, and researcher, born in Montreux in Switzerland in 1979. From 2 to 6 years old she lived in Mali. Back in Switzerland she started dancing ballet and at fifteen moved to contemporary dance. She studied at National Superior Conservatory of Dance in Paris, interested by contact improvisation, Butoh and composition. In 2000, after few months in New York (Trisha Brown, Movement Research workshops…) She started creating in the frame of the collective of artists Synalephe, exploring various frame of performances, site specific, interactive pieces, video works, and a practice of dance and performances with visually impaired persons, spending two years in Taiwan.

As she looked for a more critical context, she moved to The Netherlands joining a Master Degree in Choreography called “Dance Unlimited” program (2003-2005); half practice and theoretical based master degree, she researched upon the notion of “Presences” in performances, studied Butoh and Laban Movement Analysis. In 2006, Laureate of MapXXL program by European Pepinnières for Young Artists, she went to Ljubljana Slovenia for an artist residency where she collaborates with various artists and institutions (En Knapp, Maska, Plesni Theater). With a focus on embodiment and vision, she created RE-PLAY (2006) a trio that was invited at Impulz Tanz (8:Tensions) Festival in Vienna, Tanzhaus NRW Dusseldorf, Gibanica Slovene Dance Platform in Ljubljana. Then Latitudes de Pose (2007), a solo that has been presented at Mladi Levi Festival Ljubljana, Festival Arts Danthé in Paris, Les Incandescences Festival…She kept working in close collaboration with the Slovene scene and developed a site specific piece Of Other for the City Museum in Ljubljana and a group piece AAAAA, Solo for four voices, (2008-2009) that co-produced by Maska Sovenia and  Tanzhaus NRW Düsseldorf.

From 2009 to 2013 she took a long period of research that is followed by the constitution of her Company Arts Mouvementés in Lausanne and three solos: Le Rituel des Fausses Fleurs 2013, Le Récital des Postures 2014, (invited by Swiss Dance Days 2015, Brigittines International Festival Bruxelles, Swiss Cultural Center Paris, ADC Geneva, Bonn International Solos festival…) La Traversée des Langues (2015) premiered at Festival Les Printemps de Sévelin, Programm Commun Vidy & Arsenic.

In this period she developed her dance language with a focus on the relation between postures, attention and imagination. Deepening her understanding of the movement of attention, the germination of figures, the idea of Postures as containers; within her processes she developed a practice of ventriloquism. Her work has been oriented by few important encounters such as Peter Goss, Odile Rouquet, and Lisa Nelson.

She is associated artist for two years (2015-2017) with Théâtre de Sévelin 36 in Lausanne.

In 2016 she created La Ronde / Quatuor at Festival Rencontres chrégraphiques Internationales de Seine-saint-denis and  Venezia Dance Biennale. She is currently working on her next solo piece Se Sentir Vivant that premiered in March 2017 at Arsenic (Lausanne), part of Festival Programme Commun.